Site de l'académie de Versailles

Accueil > Vie pédagogique > Ouverture culturelle et voyages > Projets culturels > Autres projets ... > Opération théâtre > Antigone 82 : entretien suite à la séance du 9 novembre 2017

Antigone 82 : entretien suite à la séance du 9 novembre 2017

Antigone 82, adaptation théâtrale du roman Le Quatrième Mur de Sorj Chalandon
Voir : Opération théâtre 2017 - 2018
Entretien entre le public, Sorj Chalandon, l’adaptatrice du roman Arlette Namiand, et le metteur en scène Jean-Paul Wenzel.

Pourquoi avoir choisi ce roman et en avoir fait une pièce de théâtre ?

Arlette Namiand explique avoir écrit 4 versions successives de l’adaptation. Après la 3e, elle a eu besoin de voir cette version représentée. C’est ensuite qu’elle a créé la 4e..
Ils ont choisi cette pièce avec JPW pour sa densité et sa complexité : il n’y a pas d’un côté des méchants, et de l’autre des gentils.

SC n’a pas voulu travailler à l’adaptation. Il déclare avoir découvert en même temps que le public cette pièce, et avoir pleuré.
La scène de la boule de glace de Georges avec sa fille, l’histoire d’un homme qui détruit tout, c’est lui.
« C’est leur œuvre » ; « je me reconnais entièrement dans ce travail » : par exemple, il ne voyait pas le personnage de Marwan comme cela, mais au bout de 5 mn, c’était ça.

Pourquoi avoir choisi un dispositif tri-frontal ?
JPW : « Pour casser le 4e mur, pour que les gens soient au plus près des actions et de la tragédie. Le public est le chœur.
C’est un théâtre élisabéthain, tragique ».

SC : Quand il a écrit, il pensait que c’était une chose du passé, mais il a été rattrapé.
Cabu, le dessinateur qui était un de ses amis, lui avait demandé : « Pourquoi vas-tu dans un pays où l’on meurt ? » C’est lui qui est mort assassiné dans son bureau.

Une femme dans le public explique avoir lu le roman en même temps que sa fille, et remercie SC parce qu’elle a envie de mieux comprendre le conflit qui a eu lieu au Liban.

SC affirme qu’il n’y a pas besoin de comprendre. C’est une pièce ( il remarque en souriant le lapsus : un roman) sur une âme noire. Georges est d’ailleurs son 2e prénom ........
La suite :

....Entretien

WORDLE créé par la classe de Première L :
WORDLE


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Polyvalent Jules Verne (Académie de Versailles)
Directeur de publication : Michel COLLET